Un aperçu des 7 rôles de l'abeille ouvrière

Aide à la reine
Dans une ruche, on retrouve 3 individus : l'ouvrière, le faux bourdon et la reine. Les ouvrières composent la majorité de la ruche, soit 90 % de la colonie, qui peut contenir de 50 000 à 80 000 abeilles à maturité.

Dans la ruche, l'ouvrière se retrouve sur n'importe quel cadre, car elle occupe plusieurs rôles au cours de sa courte vie – de 30 à 45 jours seulement!

  1. Nettoyeuse
  2. Lorsqu'elle émerge, la première tâche de la jeune abeille est de grignoter l'opercule qui recouvrait sa cellule. Puis, elle nettoie les alvéoles qui accueilleront du couvain ou des ressources.

  1. Nourrice
  2. Ensuite, l'abeille nourrice s'occupe de nourrir les œufs et les larves qui grandissent dans les alvéoles. Elle leur donne un mélange de miel, de nectar et de gelée royale. Attentionnée, la nourrice peut rendre visite à une seule larve jusqu'à 1 300 fois par jour!

  3. Aide à la reine
  4. Certaines ouvrières contribuent au bien-être de Sa Majesté la reine. Cette dernière ne parvient pas à se nourrir, s'hydrater ou se nettoyer elle-même, trop occupée à pondre jusqu'à 2 000 œufs par jour.
Cirière
Dans la ruche, l'ouvrière se retrouve sur n'importe quel cadre, car elle occupe plusieurs rôles au cours de sa courte vie – de 30 à 45 jours seulement!

  1. Cirière
  2. L'abeille cirière ou maçonne produit des pastilles de cire sur ses glandes cirières, situées sur la face interne de son abdomen. En malaxant ces minuscules plaquettes avec ses mandibules, elle parvient à construire des rayons d'alvéoles.

  3. Ventileuse
  4. Lorsqu'elle devient plus expérimentée, l'abeille occupe des rôles plus exigeants. La ventilation exige beaucoup d'énergie; l'abeille fait circuler l'air dans la ruche pour contrôler la température et le taux d'humidité.

  1. Gardienne
  2. La gardienne veille à l'entrée de la ruche : seules ses congénères pourront réintégrer la colonie. Pas question de se faire piller! C'est aussi elle qui sonne l'alarme lors d'une attaque d'un prédateur, comme un ours, une mouffette ou des guêpes.

  3. Butineuse
  4. Enfin, la butineuse expérimentée fait constamment l'aller-retour entre les fleurs et la colonie pour rapporter du nectar, du pollen et de la propolis. Elle peut voyager dans un rayon de 5 km autour de sa ruche. Un travail exigeant qui, ultimement, la fera mourir d'épuisement.
Voilà un aperçu des différents chapeaux que porte l'ouvrière au cours de sa vie. Ce qui est d'autant plus fascinant, c'est que l'adoption de certains rôles dans la colonie est fluide : les ouvrières s'ajustent en fonction des besoins immédiats de leur colonie.
Butineuse
Partager
Prochaine étape
Découvrez l'apiculture avec nous!