L'ajout d'une 3e hausse : une étape cruciale

Votre 2e hausse contient au moins 8 cadres de construits en cire? Mieux vaut ne prendre aucune chance : ajoutez une 3e hausse sans plus tarder. Votre colonie a besoin d’espace pour la ponte, le développement du couvain et l’entreposage de ses ressources.

La marche à suivre

Rien de plus simple : vous répétez la même manœuvre qu’à l’ajout de la 2e hausse :

  1. Prenez 3 cadres construits, avec ou sans ressources, dans votre 2e hausse.
  2. Puis, placez ces 3 cadres dans votre 3e hausse.
  3. Comblez les espaces créés dans la 2e hausse avec des cadres neufs.
  4. Dans la 3e hausse, alternez cadres neufs et cadres construits. Les abeilles seront encouragées et construiront les cadres neufs plus rapidement!

Truc de pro!

En plus d’intercaler les cadres neufs et les cadres bâtis dans une même hausse, il est très efficace de le faire entre chaque hausse.

En d’autres mots, si vous avez un cadre bâti en 1re position de votre 2e hausse, mettez plutôt un cadre neuf en 1re position de votre 3e hausse. Ainsi, tous les cadres seront décalés les uns par rapport aux autres, à la fois horizontalement et verticalement.

Cette technique en damier comporte 2 avantages :
  • une meilleure construction de l’ensemble des cadres
  • la réduction des chances d’essaimage


Ça y est : votre ruche se rapproche de son plein potentiel. Il se peut que ces 3 hausses soient amplement suffisantes pour votre colonie. Toutefois, il est également possible que vos ouvrières réclament une 4e hausse. Dans ce cas, il faut répondre à leur besoin et répéter la démarche pour l’ajout d’une 4e hausse.
Partager
Prochaine étape
Découvrez l'apiculture avec nous!