Division d'une colonie au printemps: pourquoi et comment?

Une fois les défis de l’hiver passés, la colonie peut croître rapidement. Souvent, les abeilles ont la volonté d’essaimer, afin d’assurer la perpétuation de l’espèce. C’est pourquoi il peut être préférable d’appréhender les besoins de votre colonie en la divisant dès le printemps.

La division d’une colonie comporte de nombreux avantages. Elle permet notamment :
  • de bonifier la population d’une ruche faible
  • de diminuer la population de varroa dans les colonies
  • de réduire la volonté d’essaimer d’une colonie forte
  • d’augmenter votre nombre de ruches
  • d’offrir un nuc en cadeau!

La marche à suivre

À partir du déballage de votre ruche, voici les étapes qui vous mèneront à la division de votre colonie :

  1. Nourrissez votre ruche au besoin.
  2. En début de saison, faites vos inspections comme à l’habitude.
  3. Traitez votre ruche contre le varroa.
  4. Assurez-vous de vous procurer tout le matériel requis pour une nouvelle ruche.
  5. Vers la mi-mai, lorsque votre ruche est assez forte, effectuez la division.

N’oubliez pas d’aller jeter un œil à notre vidéo dédiée à la division simple d’une colonie.
Une fois les ruches bien équilibrées, l’essaimage devient un souci du passé!

Truc de pro!

La plupart des apiculteurs doutent que leur ruche doive être divisée. Environ 80 % des ruches qui survivent à l’hiver devraient être divisées. Dans le doute, n’hésitez pas à nous faire signe.

En bref, la division est une manœuvre bénéfique pour toute ruche forte. Une fois les ruches bien équilibrées, l’essaimage devient un souci du passé!
Partager
Prochaine étape
Découvrez l'apiculture avec nous!