L'essaimage : un phénomène à éviter à tout prix

C'est le rôle de l'apiculteur ou de l'apicultrice de freiner l'essaimage de sa colonie. Il faut éviter ce phénomène à tout prix, à plus forte raison en milieu urbain.

La multiplication d'essaims en ville peut mener à l'inquiétude, à la méfiance ou carrément à la peur des citoyens envers les abeilles ou l'apiculture urbaine.

Qu'est-ce que l'essaimage?

L'essaimage est un phénomène naturel, mais évitable, où la colonie se divise spontanément en deux plus petites colonies. D'abord, les abeilles prennent soin de générer une nouvelle reine. Puis, la « vieille » reine quitte la colonie avec la moitié de la population de la ruche, pour s'installer ailleurs.

Par ailleurs, l'essaimage doit être contrôlé au sein d'une colonie pour favoriser :
  • le bon fonctionnement de la ruche
  • une récolte généreuse
  • une population d'abeilles suffisante pour survivre à l'hiver

Pourquoi une colonie essaime-t-elle?

Ce désir collectif de la ruche est déclenché par une multitude de facteurs :
  • manque d'espace pour la ponte ou le stockage de ressources
  • croissance exponentielle de la population
  • inconfort relié à la localisation de la ruche
  • mauvaise ventilation

En somme, la colonie considère qu'elle doit se diviser pour poursuivre sa croissance et perpétuer l'espèce. Toutefois, c'est à vous de repérer la volonté d'essaimer de votre colonie et de prendre les mesures requises pour l'éviter.
Au moment de retirer le dard, grattez-le avec votre ongle pour éviter de vous injecter davantage de venin.
Partager
Prochaine étape
Découvrez l'apiculture avec nous!