Il est parfois facile d’oublier à quel point les repas à emporter peuvent génèrer des déchets. Nos choix d’aliments et d’emballages ont un impact, et nous n’avons clairement pas besoin de plus de plastique à usage unique ou de gaspillage alimentaire dans nos vies! Voici 5 trucs zéro déchet pour rendre vos lunch zéro déchet.

1. Choisissez des fruits (et des amis) qui voyagent bien

Vous avez sans doute des amis avec qui vous feriez de longues escapades en voiture, et d’autres que vous éviterez d’inviter. Pas que vous ne les aimiez pas, mais peut-être qu’ils ne sont pas trop du genre voyage? C’est la même chose pour les fruits! Il n’y a rien comme mordre dans une pêche si juteuse qu’elle vous coule sur le menton, mais peut-être feriez-vous mieux de la manger au-dessus de l’ évier de votre cuisine au lieu de l’emporter au travail ou à l’école. Comme pour vos amis qui ne sont tout simplement pas trop “voyage”, les fruits (et les sentiments) pourraient s’abîmer… ce qui peut mener au gaspillage alimentaire (du moins dans le cas des fruits) ou au suremballage pour protéger les fruits plus fragiles.

Heureusement, certains fruits viennent dans leur propre emballage biodégradable! C’est le cas des bananes, oranges, pamplemousses, tangerines, mandarines et clémentines. D’autres fruits, comme les pommes, sont assez résistants pour supporter le transport sans emballage supplémentaire. Si vous trouvez ennuyeux de toujours apporter le même type de fruits, pourquoi ne pas essayer le fruit de la passion, la chérimole, la pitaya, le pomelo, la goyave, l’ugli, la figue de Barbarie, la sapote ou l’orange sanguine? Le monde des fruits à pelure épaisse est votre verger, que vous soyez en route vers des contrées exotiques ou non.

  • 2. Achetez du pain sans plastique

    Malgré toutes les belles photos de pain maison publiées sur Instagram, croyez-le ou non, nous sommes encore nombreux à ne pas faire notre pain nous-mêmes. C’est donc dire que votre miche favorite doit être emballée dans quelque chose pour se rendre du magasin à votre cuisine… Et la plupart du temps, cela implique du plastique. Beaucoup de plastique. En plus des sacs, combien de petites attaches à pain en plastique avez-vous accumulées dans des tiroirs ou contenants?

    Une façon de réduire tout ce plastique consiste à acheter des pains emballés dans des sacs de papier sans plastique (c’est-à-dire entièrement en papier, sans petite fenêtre). Si ce n’est pas possible, vous pouvez toujours apporter votre propre sac à pain à la boulangerie (il y a toute une multitude de choix biologiques et réutilisables en ligne, allant des sacs en coton à ceux faits de bouteilles de plastique recyclées). Vous souvenez-vous combien vous avez déjà trouvé étrange d’apporter vos propres sacs réutilisables au marché alors que c’est aujourd’hui un réflexe? Dites-vous qu’apporter votre propre sac en tissu pour le pain deviendra tout aussi naturel.

3. Faites vos propres barres granola ou mélanges du randonneur

Il existe d’excellentes barres collation granola sur le marché très pratiques et faciles à emporter pour la collation… Mais malheureusement, la plupart sont emballées dans du plastique! La seule façon d’éviter ces déchets est de préparer vos propres barres granola et de les transporter dans du tissu, des emballages à la cire d’abeille ou des contenants pour aliments. Des barres granola sans sucre raffiné et sans noix sucrées avec des dattes aux barres sans cuisson aux pépites de chocolat, à la noix de coco et au beurre d’amande en passant par les barres à cinq ingrédients – vous pourriez manger une barre granola maison différente chaque jour pour le reste de votre vie!

Si vous pensez toujours que faire vos propres barres tendres représente trop de travail, vous pouvez toujours mélanger des noix, des graines et des fruits séchés avec de l’amarante, du quinoa ou du riz soufflé (des ingrédients que vous pouvez acheter en vrac)! Pour bien faire tenir le tout, ajoutez du beurre de cacahuète et (évidemment) du miel.

  • 4. Essayez les emballages alimentaire à la cire d’abeille maison

    Parfaite solution de rechange aux emballages en plastique, les emballages alimentaires à la cire d’abeille ont gagné en popularité au cours des dernières années, et pour cause – ils sont très efficaces! Misant sur des produits naturels, réutilisables et compostables au lieu du plastique à usage unique, ils peuvent devenir une façon plutôt amusante de vous démarquer dans la salle de repas au travail, si vous les fabriquez vous-même! Un certain nombre d’entreprises les offrent dans différents formats, mais trop souvent pas le format qu’il vous faut, ou encore dans un matériau qui ne vous convient pas. Plutôt que de vous tourner vers les emballages de plastique, pourquoi ne pas fabriquer vos propres emballages? 

    Que vous recherchiez un format personnalisé pour transporter vos sandwichs géants ou un projet simple et amusant à faire chez vous, tout ce dont vous avez besoin est un vieux t-shirt, une taie d’oreiller ou un vêtement devenu trop petit pour votre enfant, d’un peu de cire d’abeille et quelques minutes de votre temps! Alvéole a récemment lancé un bloc d’emballage pour aliments fait de cire d’abeille et de résine. Il vous suffit de râper l’équivalent de quelques cuillères à soupe de cire sur n’importe quel morceau de coton et de mettre le tout au four brièvement pour faire fondre la cire! Et encore plus génial : vous pouvez “recirer” votre t-shirt ou tissu favori encore et encore… jusqu’à ce que vous ayez le courage de le mettre au compost.

5. Dites non aux ustensiles et aux emballages en plastique 

Si vous commandez votre repas du midi, que ce soit pour vous seulement, pour votre famille ou pour tout le bureau (vive les traiteurs!), n’hésitez pas à mentionner que vous ne voulez pas d’ustensiles, ou même à suggérer un autre type d’emballage. Si vous croyez que votre petite voix à elle seule ne changera pas le monde, ou que le restaurant refusera de vous offrir une solution de rechange, n’oubliez pas que même le plus petit geste peut avoir un effet papillon! Kathryn Kellogg, fondatrice du site goingzerowaste.com, voudrait que chaque petite actions aiet beaucoup d’impact, et c’est pourquoi son site Web propose des conseils pour vous aider à rédiger vos demandes (par exemple, quelles statistiques mentionner, quels produits recommander et ce qu’il ne faut pas dire).

Pour connaître d’autres façons d’aider la planète en faisant de bons choix alimentaires, lisez notre article de blogue Cinq choix d’aliments pour réduire votre empreinte environnementale