Les populations d’abeilles, de bourdons, de papillons et d’autres pollinisateurs sont en déclin dans le monde entier. Cette disparition accélérée est principalement attribuable à l’agriculture industrielle (monocultures, utilisation massive de pesticides et perte d’habitat) et aux changements climatiques.

En fait, les abeilles sont responsables de la pollinisation de plus de 130 variétés de fruits et légumes qui dépendent entièrement des pollinisateurs pour être productifs. Amandes, canneberges, pommes, bleuets, brocolis, choux-fleurs, céleris, asperges, avocats : voici quelques exemples de cultures qui dépendent entièrement des pollinisateurs.

  • Un tiers de la nourriture que nous mangeons

    Les humains ont besoin des abeilles (entre autres insectes et animaux pollinisateurs) pour polliniser les cultures. La diminution des populations de pollinisateurs est extrêmement préoccupante, notamment en ce qui concerne l’agriculture. Saviez-vous que l’ONU a même créé la Journée mondiale de l’abeille (20 mai) pour sensibiliser à l’importance des pollinisateurs et aux menaces qui pèsent sur eux?

    La mise en œuvre d’une initiative d’apiculture urbaine est un bon moyen de montrer son implication dans la cause, de favoriser une conversation sur les dangers plus larges qui menacent notre écosystème fragile et de mobiliser des porte-parole pour les abeilles et les pollinisateurs.

  • Les abeilles dans les villes

    Les abeilles peuvent parcourir jusqu’à 5 kilomètres autour de leur ruche pour chercher du nectar et du pollen. Cela signifie qu’en installant des ruches dans votre immeuble ou votre logement, vous aiderez votre quartier à s’épanouir, car ces insectes contribuent à la pollinisation globale et à la biodiversité de la flore autour de la ruche. Parce qu’elles ont accès à la plus grande diversité florale de la ville, les abeilles urbaines sont en fait en meilleure santé et ont un système immunitaire plus fort, tout cela grâce à leur alimentation variée et à leur exposition minimale aux pesticides.

    Les villes sont idéales pour l’apiculture urbaine, une pratique axée sur l’éducation plutôt que sur la production de miel. L’apiculture urbaine encourage une reprise de contact avec la nature – notamment les saisons, les conditions météorologiques et les rythmes de floraison – et constitue un outil éducatif sans pareil sur l’environnement urbain.

  • Les objectifs de développement durable

    L’agenda 2030 des Nations unies pour le développement durable incite les pays à rechercher des solutions nouvelles et inventives pour atteindre 17 objectifs visant à mettre fin à la pauvreté, à protéger la planète et à améliorer la vie et les perspectives de chacun, partout. L’un de ces objectifs est la vie sur terre (objectif 15) et comprend l’arrêt de la perte de biodiversité. Ces 17 objectifs de développement durable (ODD) servent également de points de référence aux organisations pour établir et suivre des stratégies ESG. L’apiculture urbaine s’est avérée être un atout peu coûteux et précieux pour tout programme de durabilité. Que ce soit par la pollinisation des jardins sur les toits ou par des ateliers éducatifs, les abeilles urbaines sont devenues des ambassadrices de l’environnement.

    La performance ESG est une question complexe pour le secteur de l’immobilier et beaucoup doivent encore trouver un moyen de raconter leur histoire. L’apiculture urbaine contribue à créer des avantages durables et à aider les projets de construction verte à atteindre des performances exceptionnelles ou innovantes. De plus en plus de propriétaires et de gestionnaires dans le secteur de l’immobilier commercial réaffectent leurs toits inutilisés pour offrir un sanctuaire aux abeilles urbaines.

  • Ambassadeurs de l’environnement

    En mettant en lumière le monde incroyable de l’abeille, nous espérons que les citoyens s’y attachent et que cet attachement servira de point de départ à un engagement envers toutes les abeilles et tous les pollinisateurs, ainsi qu’à une vision transformée de l’environnement.

    À la fin de chaque saison, le surplus de miel produit par les abeilles urbaines représente un cadeau sucré parmi les réseaux de partenaires, de clients et d’employés. Un excellent moyen de donner de la visibilité à cette initiative en faveur de la biodiversité et de sensibiliser le public.

    De plus en plus de bâtiments de tous types choisissent de lancer des initiatives écologiques par le biais de l’agriculture urbaine et des toitures vertes, car il s’agit de solutions faciles à mettre en œuvre et durables permettant de minimiser les effets négatifs de l’urbanisation. Elles augmentent la biodiversité dans le quartier tout en favorisant un sentiment de communauté et d’appartenance parmi les équipes et les locataires.

    Il y a une raison pour laquelle nous faisons cela : en adoptant les abeilles domestiques, nous contribuons à changer la perspective des gens sur l’environnement urbain et à remettre notre communauté en contact avec les merveilles subtiles de la nature.

    Mid-America (Chicago)


  • Étude de cas: Transformer des quartiers

    Explorez notre étude de cas du Metro Toronto Convention Centre et découvrez comment ils ont transformé un quartier de Toronto seulement avec leur initiative durable – et sa ruche bourdonnante!

    Télécharger